Objectifs et cibles

L’acronyme COFFEE signifie Co-construction d’une Offre de Formation à Finalité d’Employabilité Elevée.

COFFEE est un projet structurel national, financé par le programme Erasmus+ Capacity Building, pour une durée de 3 ans à partir d’Octobre 2015. Il est piloté par l’Université de Montpellier.

Ce projet national structurel concerne l’Algérie. Le consortium implique neuf universités, le ministère de l’éducation supérieur et de la recherche scientifique algériens, trois représentants du monde socio-économique (deux algériens et un européen), ainsi que cinq partenaires universitaires européens.

L’objectif premier du projet est de proposer une structure et une méthodologie permettant de créer en Algérie des licences professionnalisantes visant une forte employabilité des diplômés.

Les objectifs induits/à terme sont de :
  • renforcer la coopération au niveau national entre les représentants du monde socio-économique et les représentants du monde universitaire,
  • améliorer l’image de marque des licences professionnalisantes
Les objectifs opérationnels du projet se traduisent par :
  • une matrice structurelle définissant un cadre pour la création de licences pilotes,
  • une procédure de co-construction de ces licences pilotes,
  • une plateforme collaborative d’après projet qui permettra la poursuite de la démarche COFFEE pour la création de nouvelles licences professionnalisantes,
  • un répertoire des formations, compétences et métiers permettant de mettre en visibilité la relation entre diplômes, compétences et emplois,
  • un réseau de spécialistes formés à l’APC (Approche par Compétences) pour la définition des licences,
  • dix-huit licences pilotes.
Les cibles de ce projet sont :
  • les étudiants algériens qui vont découvrir de nouvelles formations menant plus rapidement à de l’employabilité,
  • les enseignants des universités algériennes qui vont se former à de nouvelles compétences auprès des partenaires et ouvrir des licences professionnalisantes,
  • les acteurs du monde socio-économique qui sont les futurs employeurs de ces diplômés.