Projet

COFFEE – Co-construction d’une Offre de Formation à Finalité d’Employabilité Elevée.

COFFEE est un projet structurel national, financé par le programme Erasmus+ Capacity Building, pour une durée de 3 ans à partir d’Octobre 2015. L’objectif du projet COFFEE, porté par l’Université de Montpellier, est de permettre aux jeunes diplômés algériens de trouver un emploi : un véritable enjeu de société dans ce pays où ils sont fortement touchés par le chômage.

France Algeria High Resolution Sign Flags Concept

En effet, le chômage des jeunes est l’un des principaux problèmes sociaux en Algérie. Leurs diplômes ne les mettent malheureusement pas à l’abri : ce sont près de 16% de jeunes diplômés algériens qui se trouvent actuellement sans emploi*. Parmi les causes évoquées : des formations universitaires qui ne correspondent pas à la réalité du marché de l’emploi.

L’ambition du projet COFFEE est simple : « il s’agit de permettre aux universitaires et aux professionnels de se rencontrer pour construire ensemble des licences professionnalisantes » résume Nadjib Kazi Aoual, responsable du projet COFFEE.

À l’aboutissement des 3 ans de travaux/actions, le projet débouchera sur la création de 18 licences professionnalisantes : 7 pour la rentrée 2017-2018 et 11 pour la rentrée 2018-2019. Par la suite, le flambeau sera légué aux universités algériennes de s’emparer de ces modèles ; à elles aussi d’imaginer, avec leurs partenaires du monde socio-économique, d’autres formations à venir. Car l’idée est aussi d’impulser un changement profond, en suscitant chez les industriels et les universitaires l’habitude de travailler ensemble.

* Source : ministère algérien du Travail et de la Sécurité social