FAQ

FAQ2018-11-08T12:44:18+00:00
Communication: 112,5
Anglais professionnel: 112,5
Gestion et entrepreneuriat: 67,5
PPPE: 67,5
MTU: 22,5
Soit un total de 382,5 heures

Cela a déjà été décidé lors des séminaires. La position de certains modules est restée à l’appréciation des porteurs de projet.

Le semestre 6 est réservé au stage (12 semaines) et au projet de fin d’études (4 semaines). Il n’est pas prévu d’enseignements dans ce semestre.

Le canevas à adopter est celui des « formations nationales » que nous avons déjà adapté aux prérogatives COFFEE. Il a été transmis le lundi 28 novembre dans un mail de Claire Murzeau.

L’organisation générale, le volume horaire, le nombre de semaines, la durée des stages et leur positionnement, ainsi la répartition en C/TD/TP sont donnés dans la matrice structurelle qui a été transmise dans ce même mail.

Pour rappel :

Sur les 90 semaines disponibles pour la formation, 28 sont utilisées pour les trois stages et pour le PFE.

Nous disposons donc de 62 semaines à 28 heures d’enseignement en vis à vis.
Les enseignements transverses (communication, anglais, PPPE, Entreprenariat et gestion) sont prédéfinis : 382,5 heures leur sont réservées.
Les heures restantes (de l’ordre de 1350 heures) servent pour les enseignements spécifiques à la LP

  • Modalités de mise en œuvre : c’est bien la structuration de l’enseignement en cours TD et TP
  • Prolongements possibles : c’est le pendant du pré-requis (exemple si un module 2 a comme pré requis le module 1 alors le module 1 aura comme prolongement possible le module 2.
  • Niveau d’acquisition : On propose trois niveaux d’acquisition qui sont définis par :

Les modules ont pour objectif l’acquisition de connaissances, de compétences professionnelles et de qualités-clés du futur technicien. Chaque module d’enseignement constitue un tout cohérent. A chaque compétence professionnelle ou à chaque savoir faire correspond un niveau d’acquisition à atteindre. Trois niveaux d’acquisition ont été retenus :

Niveau 1 : minimal : l’étudiant a reçu l’information

L’étudiant a reçu l’information, il a été sensibilisé aux techniques, aux problèmes posés. Son niveau de connaissances ne lui permet pas de choisir une technique ou une solution. Il est cependant suffisamment alerté pour recourir aux compétences d’un spécialiste. Il comprend et utilise la terminologie adaptée.

Niveau 2 : standard : l’étudiant réalise sous contrôle

L’étudiant a reçu suffisamment d’informations et possède une pratique lui permettant de proposer une technique ou une solution à sa hiérarchie dans les cas courants. Dans les cas plus complexes, ses compétences lui permettent de dialoguer avec des spécialistes et de mettre en œuvre leurs prescriptions.

Niveau 3 : supérieur : l’étudiant est autonome

L’étudiant est parfaitement autonome dans sa tâche ; il a une connaissance précise des techniques existantes et une pratique suffisante lui permettant d’appliquer ces compétences dans la plupart des cas.